Logo Info Vaccins France

Qui est l’inventeur du vaccin contre la rage ?

Qui a inventé et trouvé le vaccin contre la rage ?

La rage est une maladie qui a fait de nombreux ravages jusqu’au 18e siècle où un vaccin a été élaboré pour la prévenir. Depuis l’invention de ce vaccin, le monde de la médecine a subi une énorme révolution. Dès lors, de nombreux autres vaccins ont été pensés et élaborés jusqu’à nos jours. Mais qui se trouve à la base de l’invention de ce premier vaccin ? Voici l’essentiel à savoir sur l’invention du vaccin contre la rage.

Généralités sur la rage

Causes de la rage

Selon l’institut Pasteur, le virus qui cause la maladie de la rage de la famille des Lyssavirus est un organisme qu’on retrouve dans la salive des animaux infectés. Les animaux concernés ici sont entre autres :

  • Les chiens ;
  • Les chats ;
  • Les mammifères sauvages.

Le virus se transmet lorsqu’il y a un contact direct entre la salive contaminée et un être humain. Ce contact peut se faire par morsure, griffure, ou encore par léchage sur une partie de la peau excoriée de muqueuse. Cependant, la contamination d’homme à homme est assez rare et survient dans des cas extrêmes comme la transplantation d’organe.

Symptômes

Le virus rabique est de nature neurotrope, il s’attaque au système nerveux et affecte le fonctionnement de ce dernier. Aucune lésion physique n’est observée au niveau du cerveau, toutefois, les neurones sont perturbés dans leur fonctionnement, spécialement ceux qui se chargent de certaines fonctions autonomes comme l’activité cardiaque ou encore la respiration. Au bout de quelques jours ou semaines après l’incubation du virus, le patient atteint développe un tableau d’encéphalite

Qui a inventé et trouvé le vaccin contre la rage ?

La phase symptomatique de la maladie commence très souvent par une dysphagie et certains troubles neuropsychiatriques comme l’anxiété et l’agitation. Mais, il est également possible d’observer d’autres troubles comme l’hydrophobie. Une fois ces symptômes déclarés officiellement, la maladie évolue rapidement vers un état de coma, puis vers la mort en quelques heures seulement ou quelques jours. Il s’agit donc d’une maladie aussi meurtrière que la tuberculose. L’issue de la maladie est dans la plupart des cas fatals une fois qu’elle est déclarée.

Histoire de l’invention du vaccin contre la rage

Cette histoire commence par l’imprudence d’un petit garçon nommé Joseph Meister qui s’est fait mordre 14 fois par un chien soupçonné d’avoir la rage. Les chances pour que le petit garçon soit aussi enragé sont de ce fait énormes. Il s’agit d’une situation d’autant plus grave, car à cette époque, la rage n’avait aucun traitement et conduisait à coup sûr vers la mort.

À la même époque, un chimiste faisait parler de lui à travers ses travaux sur la rage. Ce dernier avait déjà réussi à vacciner plusieurs chiens et les préserver ainsi de la maladie. Ce chimiste, c’est Louis Pasteur, considéré aujourd’hui comme le précurseur du concept de vaccination. Ce dernier accepta de prendre en charge le petit garçon et lui administra des sérums contenant des cellules atténuées du virus. Il augmenta la virulence de façon graduelle à chaque nouvelle injection, au point d’en venir à inoculer au petit garçon le virus authentique de la rage. Celui-ci survécut et la théorie de Louis Pasteur se confirme. La France devient dès lors le foyer de la naissance de la vaccination, et attire l’attention du monde entier sur elle. 

Articles similaires

4/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Quand on est tombé malade, il faut changer de manière de vivre

Article récents

Catégories