ASPECT FINANCIER


la vaccination, un secteur lucratif

D’après Les entreprises du médicaments (le LEEM, qui regroupe 270 entreprises du secteur de l’industrie pharmaceutique), les vaccins représentaient 20 milliards d’euros de chiffres d’affaires, en 2012... et atteindraient 42 milliards en 2016 ! Principale productrice de vaccins dans le monde, l’Europe exporte 84% de ses vaccins. 271 nouveaux vaccins seraient en développement.http://www.leem.org/quel-est-poids-de-l-industrie-du-vaccin-0

L’industrie mondiale du vaccin apparaît comme l’un des secteurs les plus "dynamiques" de l’économie de la santé. Le chiffre d’affaires du secteur a connu une progression spectaculaire entre 2000 et 2013, où il est passé de 5 à 24 milliards de dollars US. Et il devrait atteindre 100 milliards de dollars US d’ici 2025. Kaddar Miloud, « Global Vaccine Market Features and Trends », présentation à l’OMS, 24 octobre 2013. URL http://who.int/influenza_vaccines_plan/resources/session_10_kaddar.pdf .



Voici le prix des vaccins les plus couramment prescrits, prix de vente public (Tarifs relevés sur le site Eureka Santé). La plupart des vaccins sont remboursés à 65% par la sécu (sans compter la mutuelle) - ceci dit, qui paie la sécu ?

Les vaccins "classiques":

 

- TETRAVAC: 14.88€ - x 4 injections 

- REPEVAX-BOOSTRIX (dtpc en rappel) 

- INFANRIX QUINTA / PENTAVAC  (dtpc+hib): 27,21€ x 4 injections

- INFANRIX HEXA (dtpc+hib+HepB) : 40.04€  x 3 injections

- PREVENAR 13 (pneumocoque): 56.72€ x3 injections

- MMVaxPro - PRIORIX (ror): 14.75€  x2 injections 

- ROUVAX (seulement la rougeole) : 5.98

- MENINGITEC-NEISVAC (méningite) : 23.59€   x2 injections

- GARDASIL (hpv) : 123.44

- BCG

 

- GENHEVAC: 18,12€   (x3 ou 4 injections)

 

- ENGERIX B:  le 10ug:10,42€ -20ug: 18,12€ (x2: 20.84/36.24 ou x3=31.26/54.36)

 

- HBVax Pro => 5ug = 9.92€ / 10ug: 17.24€ (x2= 19.84/34.48 ou -      x3=29.76/51.72)

 

- GENEVACB => 20ug =  18.12€ (X2=36.24 ou x3: 54.36)

 

- VARIVAX/VARILRIX (Varicelle) = 41,24€ (x2: 82.48)

 

Mention spéciale pour les vaccins "contre" la gastro à rotavirus, non remboursé, et prix de vente libre:

 

ROTATEQ : 160€ environ

ROTARIX  : 150€ environ

 

  59.52

  25.00

108

120.03

170.16

  29.50

     5.98

   47.18

246.88

   11


 

 

 

 Donc, si on suit le schéma "de base" habituellement prescrit par les médecins, on arrive à

  

 3x Infanrix Hexa + 1x Infanrix Quinta+ 3x prevenar+ 2X RoR+1x BCG= 358,42 €

 

et si on suit un schéma enrichit (!!) on y ajoute:

 

2x Meningitec + 2x Gardasil pour les filles et on atteint 652,48€

 

Ca fait réfléchir un peu, quand on multiplie par les millions de personnes vaccinées...

 Pour consulter tous les prix des vaccins:  https://www.mesvaccins.net/web/vaccines

  

Les 15 vaccins les plus vendus en 2012

  1.  Prevenar 13 ® - 3,718 milliards de $ - Pfizer 
  2.  Gardasil ® - 1,900 milliard de dollars - Merck & Co / Sanofi Pasteur MSD
  3.  PENTAct-HIB – 1,522 milliard de $ - Sanofi / Sanofi Pasteur MSD
  4.  Infanrix / Pediarix – 1,183 milliard de $ - par GlaxoSmithKline
  5.  Fluzone – 1,152 milliard de $ - par Sanofi / Sanofi Pasteur MSD
  6.  Hépatite franchise - 986 millions de dollars - par GlaxoSmithKline
  7.  Varivax - 846 millions de dollars - par Merck & Co / Sanofi Pasteur MSD
  8. Menactra - 735 millions de dollars - par Sanofi / Sanofi Pasteur
  9. Zostavax - 651 millions de dollars - par Merck & Co / Sanofi Pasteur
  10. RotaTeq ® - 648 millions de dollars - par Merck & Co / Sanofi Pasteur
  11. Synflorix ® - 587 millions de dollars - par GlaxoSmithKline
  12. Pneumovax ® de 23 à 580 millions de $ - par Merck & Co / Sanofi 
  13. Rotarix - 549 millions de dollars - par GlaxoSmithKline
  14. Adacel - 469 millions de dollars - par Sanofi / Sanofi Pasteur MSD
  15. Prévenar - 399 millions de dollars - par Pfizer

Source: SaneVax

 

"...Bienvenue dans le Capital de RHÔNE-POULENC. Quand Rhône-Poulenc vaccine 20 personnes par seconde dans le monde, c'est bien pour les actionnaires..." Le progrès (Lyon), publicité.

 

LOIS D'OBLIGATION VACCINALE

Depuis janvier 2018, selon la date de naissance, les enfants sont soumis à des vaccinations différentes. Sauf contre-indication médicale, les vaccinations sont réclamées pour l'entrée en collectivités (crèches, assistantes maternelles, école...). Les sanctions spécifiques prévues pour la non-vaccination ont été supprimées et les parents ont un délai de 3 mois après l'admission pour régulariser la situation. Ainsi, on peut légalement repousser tous les vaccins jusqu'à l'entrée en collectivités.






Enfants nés avant 2018

Ils sont soumis au seul DTP (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite). Mais ce vaccin trivalent seul n'existe plus sur le marché pour les enfants de moins de 6 ans. Les parents restent bloqués face à une obligation qu'ils ne peuvent pas satisfaire malgré l'injonction du Conseil d'Etat de fournir ce vaccin. Les nouvelles lois n'ont donc pas réglé le problème que vit la France depuis de nombreuses années.

Enfants nés à partir de 2018

 Ils sont soumis aux vaccins suivants : Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, Haemophilus influenza de type B, Hépatite B, Pneumocoque, Méningocoque C, Rougeole, Oreillons et Rubéole, à faire selon le calendrier vaccinal. Mais les délais accordés pour l'admission en collectivité permettent de ne pas le suivre rigoureusement.



Les lois étant complexes et assez floues, l'interprétation est plutôt ardue. Vous trouverez plus de renseignements ICI.

                                                                                         ECRIVEZ NOUS :  COURRIEL                                                                                

 



VOUS POUVEZ NOUS SUIVRE également sur  Facebook:  La page ou  Le groupe


PARTAGEZ