Logo Info Vaccins France

Allergie au gluten : les symptômes et les solutions adaptées

Allergie au gluten : les symptômes et les solutions adaptées

La prévalence de l’intolérance au gluten, également connue sous le nom de maladie cœliaque, ne cesse d’augmenter dans la société moderne. C’est une condition qui, bien qu’elle soit largement sous-diagnostiquée, affecte environ 1% de la population mondiale. Si vous rencontrez des problèmes de santé inexplicables, tels que des troubles digestifs ou des douleurs abdominales, l’allergie au gluten pourrait être la coupable. Dans ce guide approfondi, nous aborderons tout ce que vous devez savoir sur cette condition, y compris ses symptômes, son diagnostic, son traitement et comment vivre une vie saine et équilibrée avec un régime sans gluten.

Gluten : Hypersensibilité ou intolérance ?

Gluten : Hypersensibilité ou intolérance ?

L’hypersensibilité au gluten est différente de l’intolérance. Dans le cas de l’hypersensibilité, il s’agit d’une réaction du système immunitaire à la présence de gluten dans le corps. L’intolérance au gluten, en revanche, est une maladie auto-immune qui affecte spécifiquement les villosités intestinales, entraînant divers symptômes digestifs et non digestifs. Décoder ces symptômes est souvent la première étape vers un diagnostic.

Origines et manifestations de l’intolérance au gluten

 

L’intolérance au gluten, ou maladie cœliaque, est une condition auto-immune dans laquelle le gluten alimentaire entraîne des dommages intestinaux. Les symptômes les plus courants comprennent des troubles digestifs, des douleurs abdominales et une perte de poids inexpliquée. Dans certains cas, des symptômes non digestifs tels que l’anémie, l’ostéoporose et les troubles neurologiques peuvent également être présents. La meilleure façon de confirmer un diagnostic d’intolérance au gluten est par un test sanguin suivi d’une biopsie de l’intestin grêle.

Substituts du gluten dans l’alimentation

Substituts du gluten dans lalimentation

Céréales et légumes secs : riz, maïs, sorgho, millet, sarrasin, quinoa

Céréale/légume Avantages Inconvénients
Riz Facilement disponible, bon marché, polyvalent dans la cuisine. Peut contenir des niveaux élevés d’arsenic.
Maïs Bon marché, contient des fibres et des vitamines B. Peut être difficile à digérer pour certains.
Sorgho Contient des protéines, riche en antioxydants. Peut avoir un goût amer pour certains.
Millet Riche en nutriments, bon pour le cœur. Peut affecter la fonction thyroïdienne s’il est consommé en grande quantité.
Sarrasin Riche en fibres et en protéines, bon pour le cœur. Peut être difficile à trouver dans certaines régions.
Quinoa Riche en protéines et en fibres, contient tous les acides aminés essentiels. Plus cher que de nombreuses autres céréales.

Produits « sans gluten » du commerce

De nombreux produits sans gluten sont disponibles dans le commerce, y compris des pains, des pâtes et des céréales. Bien qu’ils soient indispensables pour ceux qui sont intolérants au gluten, il est important de lire les étiquettes attentivement car certains de ces produits peuvent contenir d’autres allergènes ou avoir une haute teneur en sucre et en graisses trans.

Produits laitiers : lait, fromages à pâte molle, yaourts nature

La plupart des produits laitiers sont naturellement sans gluten. Cependant, il est important de vérifier les étiquettes car certains produits laitiers, comme certains fromages à pâte molle, peuvent contenir du gluten.

Proteines animales : bœuf, volailles, saumon, œufs de poisson, œufs de ferme

Les protéines animales telles que le bœuf, les volailles et le saumon sont sans gluten. Il en va de même pour les œufs de ferme. Encore une fois, il est important de vérifier les étiquettes car certaines viandes transformées peuvent contenir du gluten.

Fruits, légumes et oléagineux

Tous les fruits, légumes et oléagineux sont naturellement sans gluten. Ils devraient constituer une grande partie de l’alimentation de toute personne suivant un régime sans gluten en raison de leurs nombreux bienfaits pour la santé.

Aliments à proscrire en cas d’intolérance au gluten

Aliments à proscrire en cas dintolérance au gluten

Céréales contenant du gluten : seigle, avoine, blé, orge, triticale (S.A.B.O.T)

Ces céréales contiennent du gluten et doivent être évitées par toute personne souffrant d’intolérance au gluten. L’avoine est un cas particulier car elle ne contient pas de gluten, mais est souvent contaminée par du gluten lors de sa culture ou de son traitement.

Produits transformés : margarine, levure, chapelure, bouillons industriels, confiseries

Ces produits industriels peuvent contenir du gluten, qu’il s’agisse d’ingrédients ajoutés ou de contamination croisée lors de la production. Il est essentiel de lire attentivement les étiquettes.

Produits laitiers spécifiques : fromages à moisissures, à tartiner, râpés et certains yaourts

Certains produits laitiers peuvent contenir du gluten sous forme d’additifs ou de contaminants. C’est notamment le cas des fromages à moisissures, des fromages à tartiner, des fromages râpés et de certains yaourts.

Viandes transformées : charcuteries et viandes marinées

Les viandes transformées comme les charcuteries et les viandes marinées peuvent contenir du gluten sous forme d’additifs ou de contaminants.

Epices et sels industriels contenant du gluten

Certains assaisonnements industriels peuvent contenir du gluten. Il est donc important de lire attentivement les étiquettes.

Le régime sans gluten est-il bénéfique sans intolérance ?

Suivre un régime sans gluten peut apporter certains avantages même pour ceux qui ne sont pas intolérants au gluten. Par exemple, cela peut aider à réduire l’inflammation et à améliorer la digestion. Cependant, il est important de noter que le régime sans gluten n’est pas nécessaire pour tout le monde et peut même être nocif si mal géré, notamment en favorisant les carences nutritionnelles.(source)

Exemples de menus pour une alimentation sans gluten

Il existe de nombreuses options délicieuses pour un régime sans gluten. Au petit déjeuner, vous pouvez essayer un smoothie aux fruits et aux légumes avec des graines de chia. Pour le déjeuner, essayez une salade de quinoa ou un sandwich sans gluten. Pour le dîner, envisagez un plat de poisson grillé avec des légumes rôtis. Et n’oubliez pas les snacks ! Les noix, les fruits et les yaourts nature sont tous d’excellents choix.

Recommandations et conseils pour une alimentation sans gluten

Manger sans gluten ne signifie pas que vous devez renoncer à la variété ou à la saveur dans votre alimentation. Il existe de nombreux substituts du gluten qui peuvent être utilisés dans la cuisine et la pâtisserie. N’oubliez pas de toujours vérifier les étiquettes pour vous assurer qu’un produit est vraiment sans gluten.

Le coin des curieux

Quels symptômes quand on est allergique au gluten ?

Les symptômes de l’allergie au gluten peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre. Ils peuvent inclure des troubles digestifs, des douleurs abdominales, de la fatigue, des maux de tête, des troubles de l’humeur, une anémie et une perte de poids inexpliquée. Dans certains cas, des symptômes non digestifs tels que l’ostéoporose, les troubles neurologiques et les éruptions cutanées peuvent également être présents.

Comment soigner une allergie au gluten ?

Le seul véritable remède à l’allergie au gluten est d’éviter complètement le gluten dans l’alimentation. Cela signifie supprimer tous les aliments contenant du blé, de l’orge et du seigle, ainsi que tout aliment qui pourrait contenir du gluten à la suite d’une contamination croisée. Dans certains cas, une supplémentation nutritionnelle peut être nécessaire pour corriger les carences causées par l’intolérance au gluten.

Quels sont les 3 aliments interdits dans le régime sans gluten ?

Les trois principaux aliments à éviter dans un régime sans gluten sont le blé, l’orge et le seigle. Cependant, il est également important d’éviter tous les aliments qui pourraient contenir ces ingrédients ou qui pourraient être contaminés par du gluten lors de leur production ou de leur manipulation.

Comment nettoyer les intestins du gluten ?

Il n’y a pas vraiment de moyen de « nettoyer » les intestins du gluten autre que d’éviter complètement le gluten dans l’alimentation. Avec le temps, l’intestin grêle peut se réparer lui-même une fois que le gluten est éliminé de l’alimentation. Dans certains cas, cela peut prendre plusieurs mois à plusieurs années.

L’intolérance au gluten est une condition sérieuse qui nécessite un régime alimentaire sans gluten pour gérer ses symptômes. Avec la bonne information et la bonne approche, il est tout à fait possible de vivre une vie saine et équilibrée sans gluten. Si vous soupçonnez que vous pourriez être intolérant au gluten, consultez un professionnel de santé pour un diagnostic approprié.

Articles similaires

5/5 - (1 vote)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand on est tombé malade, il faut changer de manière de vivre

Article récents

Catégories