les maladies


les méningites

La méningite est une réaction inflammatoire des méninges, le plus souvent d'origine infectieuse.

 

Signes cliniques: Les symptômes de la méningite se développent rapidement (24 à 48 h) et se traduisent par un mal de tête sévère accompagné d’une raideur de la nuque (70 % des cas) avec la difficulté à s'asseoir les jambes allongées, une forte fièvre, et la somnolence. D'autres signes se retrouvent fréquemment : photophobie (intolérance à la lumière) et la phonophobie (intolérance au bruit), courbatures, froideur des extrémités, vomissements. Les symptômes de la méningite bactérienne sont généralement plus marqués que ceux de la méningite virale et elle nécessite une hospitalisation dans les meilleurs délais.

 

IL EXISTE PLUSIEURS FORMES DE MÉNINGITES:

les méningites virales qui sont les plus fréquentes et bénignes ;

les méningites bactériennes plus rares, sont souvent plus graves et doivent être rapidement prises en charge. les méningites d'origine parasitaire ou fongique des réactions méningées sans germe,

les deux plus répandues étant celles d'origine virale ou bactérienne.

DANS 75% DES CAS ENVIRON, LES MÉNINGITES SONT D'ORIGINE VIRALE. Il n'existe pas de vaccin contre ces méningites qui guérissent la plupart du temps spontanément.

 

Concernant les méningites d'origine BACTÉRIENNE; il en existe PLUSIEURS. Les principaux germes responsables étant;

  • l'haemophilus influenza type B (qui concerne environ 1% des méningites bactériennes)
  • Le méningocoque
  • Le pneumocoque 

Toutes ces germes peuvent être à l'origine d'autres troubles que la méningite, on peut aussi parler d'encéphalite, de pneumonie, septicémie etc.

   

LES VACCINS CONCERNÉS

Ils ne ciblent bien souvent qu'un nombre réduit de souches.

Contre l'HAEMOPHILUS INFLUENZAE DE TYPE B (ou Hib): il est souvent conjugué à d'autres vaccins (Infanrix Quinta, Infanrix Hexa, Pentavac), bien qu'on puisse le trouver seul; Act-Hib. Le truc c'est que la vaccination contre L’Haemophilus influenzae de type b favorise une sélection des germes et l'on voit émerger des méningites à Haemophilus de type F et E, envers lesquelles le vaccin n'a aucune action. De plus, des études suggèrent que la souche Hib est également diabétogène. 

http://www.initiativecitoyenne.be/article-le-vaccin-hib-provoque-le-diabete-de-type-1-l-etude-du-british-medical-journal-115353367.html

 

 Contre les PNEUMOCOQUES; Prevenar 13 (qui cible 13 souches sur au moins 92 existantes de pneumocoques) ou Pneumo 23 (23 valences sur 92 min donc). À noter que le vaccin Prevenar est un vaccin controversé, tant au niveau de l'efficacité qu'au niveau de la tolérance avec de nombreuses réactions neurologiques graves ainsi que des décès;http://projetcelestia.com/prevenar-13-documents-confidentiels-accablants-risques-neurologiques-de-la-double-vaccination/

 . Il fait parti des 77 médicaments sous surveillance renforcée du l'Afssaps, au même titre que le Gardasil. 

 

  • Contre les MÉNINGOCOQUES, Il existe des vaccins uniquement contre les types A, C, W135et B14 soit quatre types sur 12. La majeure partie des cas de méningites recensés en France en 2009 étant du type B (70%). Comme pour le Hib, La vaccination contre les méningocoques de type C a permis la réduction du type C, mais dans le même temps a favorisé l'émergence du type B...
  • Contre les méningocoques de type B: Bexsero de Novartis. Ce vaccin est issu de la génie génétique et est placé sous surveillance renforcée. http://www.vidal.fr/Medicament/bexsero_susp_inj_en_seringue_preremplie-125488-composition.html
  • Contre les méningocoques de type A et C : Vaccin Méningococcique A+C
  • Contre les Méningocoques de type C :  Neisvac (conjugué avec l'anatoxine tétanique, laboratoire Baxter),  Menjugatekit et, Meningitec (Novartis) conjugués avec l'anatoxine diphtérique. 
  • Pour les types A, C, Y et W135 : Mencevax non conjugué et Menveo conjugué avec la protéine diphtérique.

À propos de la méningite C: http://www.initiativecitoyenne.be/article-meningite-c-le-vaccin-plus-risque-que-la-maladie-les-chiffres-sont-la-111050253.html

  ou ici http://docteurdu16.blogspot.fr/2011/11/meningite-c-des-elements-pour-decider.html 

 

Pour ceux qui souhaitent éviter l'adjuvant aluminium sachez que Neisvac, Menjugatekit et Meningitec sont adsorbés sur des sels d'aluminium. 

  

!!!! Attention, depuis le mois de septembre 2014, certains lots de Meningitec ont été l'objet d'une contamination. 21 lots ont été retirés du marché et 240 familles ont porté plainte. Officiellement il s'agirait de "particules d’oxyde de fer et d’acier oxydé" mais des analyses capillaires ont permis de détecter des concentrations de plomb, étain, silicium et aluminium dans les cheveux des personnes vaccinées. Ces dernières, dont de très nombreux enfants, souffriraient depuis de symptômes persistants (diarrhées aiguës, nausées, irritabilité, fortes poussées de fièvre, troubles du sommeil, éruptions cutanées...).http://www.vidal.fr/actualites/14150/vaccin_meningitec_rappel_de_tous_les_lots_et_recommandations/   le lien du Vidal prétends qu'il n'y a eu aucune déclaration d'effet indésirable, pourtant l'ARS aurait dénombré 4 victimes en France (Cf témoignage de la maman de Bleuenn 

Si vous êtes concerné, sachez qu'un groupe facebook existe et peut vous aider:  Menigitec, association Agir tous ensemble 

 

  

Pour évaluer l'incidence de telle ou telle méningite et donc la pertinence d'une vaccination, vous pouvez consulter les données épidémiologiques de l'INVS 

 

http://www.infovaccin.fr/zoom_meningites.html 




LE VACCIN DTP & LA LOI


 

Seuls 3 vaccins sont obligatoires en France :


 

Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite (DTP) sauf dans certaines professions (médicale et militaire), ce qui est hautement discriminatoire et contestable.

   

CE QUE DIT LA LOI: 

La loi d’obligation pour le DTP exige uniquement la primo-vaccination qui comporte 3 injections (la première commencée avant 18 mois) + 1 rappel  (cité dans le décret et l’arrêté du 28 février 1952).

  

Les certicats de contre-indications à la vaccination sont valables légalement.

LA POLIO:  

La loi d’obligation date du 1er juillet 1964 et son décret d’application du 19 mars 1965. Celui-ci précise que la vaccination est obligatoire avant 18 mois et que:

 

"Les rappels doivent être terminés avant l’âge

de 13 ans"

 

Mais l’arrêté du même jour (articles 3 et 5) clarifie les choses : « Un sujet n’est réputé avoir satisfait à l’obligation que s’il a reçu la première vaccination et le premier rappel réglementaire». 


CONSULTEZ NOS DOSSIERS ICI

 

 


LES RAPPELS:

  •  Sont "exigibles" jusqu'à l'âge des 13 ans de l'enfant, passé cet âge , c'est TERMINÉ, plus personne ne peut exiger quoi que ce soit en France. 
  • Si les 4 injections (3 + 1) ont été faites, aucun autre vaccin n'est exigible.

              ECRIVEZ NOUS :  COURRIEL

                  SUIVEZ-NOUS SUR  FACEBOOK



PARTAGEZ