PAR VIDEO

LOLITA

 

                                                                                                                                                                         JEUDI 19 NOVEMBRE 2015

 

Aujourd’hui, ce 18 novembre, Lolita 3 ans, nous a quittés. Tout avait si bien commencé...

 

Lolita est née le 08/07/2012. C’est une petite fille en parfaite santé, tout ce qu’il y a de plus normal et de plus beau dans une vie.

A deux mois, Lolita reçoit ses premiers vaccins: Infanrix Hexa et Prevenar.

15 jours après, Lolita a fait une réaction grave qui l’aurait certainement emportée plus tôt si sa mère n’était pas intervenue. Cependant, ses yeux ne voient plus et une mauvaise conjonctivite invite les parents à rencontrer des spécialistes.

Entre temps, rendez-vous avec le médecin traitant pour le rappel. On raconte alors au médecin ce qui s’est passé:  "Pas de quoi s’inquiéter.." Même s’il remarque lui aussi que la poursuite oculaire n’est plus bonne, il suggère que " peut-être Lolita a fait une absence épileptique "  et - dans le doute ?? - vaccinera de nouveau l’enfant, malgré l'inquiétude des parents (et malgré les mises en garde des notices).

L’état de Lolita va en empirant. Elle était normale avant. Désormais, elle passe beaucoup de temps à dormir, éprouve des difficultés à boire son biberon, éprouve tant de difficultés à faire ses selles qu’elle ne peut plus les réaliser sans assistance, elle est hypertonique des membres supérieurs et hypotonique du tronc (ce qui suggère des lésions cérébrales et nerveuses) et pour couronner le tout, elle est désormais aveugle avec 0,03/10 aux yeux.. Elle est suffisamment handicapée pour que son père cesse de travailler afin de s’occuper d’elle. Mais pas assez handicapée aux yeux de l’état pour obtenir des aides.

Bien sûr, on leur a conseillé de poursuivre la vaccination.

  JOURNAL DE FRANCE 3 

La vaccination, ce n'est pas un drame, ce sont d’innombrables drames. Des enfants gravement abîmés par un vaccin devront, jour après jour, leur vie durant, en supporter les conséquences."


Karl Zéro interview Mickael Lecomte à écouter ici

LA MAMAN DE LOLITA, la petite fille est décédée en novembre 2015 

LA MAMAN D'OWEN

LE PAPA DE NELLO

LA MAMAN DE LUCILLE 

La maman de NAOMIE




LE VACCIN DTP & LA LOI


 

Seuls 3 vaccins sont obligatoires en France :


 

Diphtérie, Tétanos et Poliomyélite (DTP) sauf dans certaines professions (médicale et militaire), ce qui est hautement discriminatoire et contestable.

   

CE QUE DIT LA LOI: 

La loi d’obligation pour le DTP exige uniquement la primo-vaccination qui comporte 3 injections (la première commencée avant 18 mois) + 1 rappel  (cité dans le décret et l’arrêté du 28 février 1952).

  

Les certicats de contre-indications à la vaccination sont valables légalement.

LA POLIO:  

La loi d’obligation date du 1er juillet 1964 et son décret d’application du 19 mars 1965. Celui-ci précise que la vaccination est obligatoire avant 18 mois et que:

 

"Les rappels doivent être terminés avant l’âge

de 13 ans"

 

Mais l’arrêté du même jour (articles 3 et 5) clarifie les choses : « Un sujet n’est réputé avoir satisfait à l’obligation que s’il a reçu la première vaccination et le premier rappel réglementaire». 


CONSULTEZ NOS DOSSIERS ICI

 

 


LES RAPPELS:

  •  Sont "exigibles" jusqu'à l'âge des 13 ans de l'enfant, passé cet âge , c'est TERMINÉ, plus personne ne peut exiger quoi que ce soit en France. 
  • Si les 4 injections (3 + 1) ont été faites, aucun autre vaccin n'est exigible.

              ECRIVEZ NOUS :  COURRIEL

                  SUIVEZ-NOUS SUR  FACEBOOK



PARTAGEZ